Etienne Challet

Chronobiologie

bases et applications à la nutrition

  • El formato digital de una publicación incluye contenidos interactivos y material multimedia para el enriquecimiento de su lectura.

  • isbn 9788498356908

  • Páginas 75

  • Año ©2012

  • Enlaces

  • Compatibilidad

    Windows

    Mac

    iOS

    Android

  • Hoja informativaDescargar

Tu selección

385$

¡Sé el primero en valorar esta obra!

  • envío gratis para México en pedidos mayores a $499 MXN
  • Entrega 4-5 días
  • Paypal
  • 100% Seguro

Digital

385 $

De remarquables progrès ont été réalisés dans le domaine des rythmes circadiens avec, en particulier, la caractérisation des gènes d’horloge. A noter également le fait que la lumière était considérée, jusqu’à une période récente, comme le synchroniseur essentiel chez les mammifères, à l’exception notoire des humains chez lesquels les synchroniseurs sociaux étaient donnés prédominants.

Cette interprétation a été totalement remise en cause par la mise en évidence de la grande sensibilité de la rétine humaine à la lumière et par l’identi¬cation d’un nouvel acteur essentiel en tant que synchroniseur : la prise alimentaire, qui remet directement à l’heure les horloges et oscillateurs périphériques.

Un autre concept émergeant des études épidémiologiques est le caractère

pathogène, favorisant notamment les facteurs de risques métaboliques, du

travail posté et des autres situations de désynchronisation chronique.

La chronothérapie illustre les applications pratiques de la chronobiologie à la

médecine. Cette discipline relativement récente qui tient compte de l’heure

d’administration, permet non seulement d’optimiser l’ef¬cacité des médicaments ou d’autres traitements, mais aussi de diminuer leurs effets secondaires.

Parmi les disciplines cliniques aguerries à la pratique chronothérapeutique

¬gurent en bonne place la cancérologie et la psychothérapie.

En nutrition humaine, de nouvelles recherches seront nécessaires pour optimiser l’effet synchroniseur des repas sur les horloges circadiennes, en fonction de l’horaire et de la composition des repas. Appliqué à la nutrition et la diététique, l’ensemble de ces données souligne l’importance de la nutrition chronomodulée ou rythmonutrition®, d’une part, pour garder une bonne santé et, d’autre part, pour limiter, et si possible prévenir, les conséquences délétères des pathologies métaboliques majeures.

Chapitre 1

Les bases de la chronobiologie

Chapitre 2

Synchronisation des noyaux suprachiasmatiques

Chapitre 3

Rythmicité journalière cérébrale (monoamines) et périphérique (hormones)

Chapitre 4

Rythmes circadiens et prise alimentaire

Chapitre 5

Maladies métaboliques et rythmes circadiens